Cap Canaille / Draïoun : Bleu Comme La Mer Rouge

dimanche 28 janvier 2018
richard

- Altitude maximale : 394m (Point IGN)

- Dénivelé total : 250m

- Dénivelé des difficultés : 150m

- Cotation globale : ED- [7a+/6b]

- Cotation des longueurs : L1 : 5b, L2 : 6c, L3 : 6b, L4 : 7a, L5 : 7a+, L6 : 7a+, L7 : 6b+.

- Qualité de l’équipement en place : Equipement excellent (Scellements Inox).

- Bibliographie : Escalade - La Ciotat - Gilles Bernard, Gwenaël Drouot, Hervé Guigliarelli - 2012.

- Récit de la sortie : Un itinéraire remarquable, ouvert en 2005 par Jean Devaud, qui louvoie dans une paroi très raide, truffée de gros surplombs impressionnants et de taffonis surréalistes, à la recherche d’une escalade superbe, esthétique, difficile et variée (dalles, fissures, dévers plus ou moins marqués, cheminée alvéolée). Ici, les falaises Soubeyrannes offrent tout ce qu’elles ont de mieux aux grimpeurs en quête de dépaysement et de découverte : grande qualité de l’escalade, ambiance aérienne au-dessus de la Grande Bleue, et grande variété de rocher (Calcaire, Grès et Conglomérat de galets), de formes et de couleurs. Une voie majeure, et très certainement la plus belle des Soubeyrannes pour son cadre magnifique, le rocher dément et pour l’intérêt permanent et continu de l’escalade. Une formidable après-midi passé au Cap Canaille, c’est sûr, …, mais l’envie n’y était pas vraiment, … très certainement « effritée » par l’annonce accablante du décès de Jean-Pierre Hermitte (alias « Carbonne 14 ») décédé mercredi dernier dans le Verdon, en équipant sa toute nouvelle voie. Peu importe les raisons, les faits sont là, et bien réels : notre cher ami grimpeur s’en est allé dans l’autre monde, lui qui nous a fait si plaisir avec ses fameuses voies dans le Destel, lui qui était si généreux, autant que ce qu’il mettait de points dans ses voies, c’est dire… ! Très bon grimpeur de l’aire toulonnaise, immensément passionné, sincère (tellement rare de nos jours) et philosophe (bien que prof de maths), j’ai eu la chance d’échanger des mots sur ses nouvelles voies, et même de discuter de ses nouveaux projets. Il savait faire partager sa passion de la verticale en tout simplicité et humilité surtout ! Je me souviens qu’à l’automne dernier, il me proposait de m’emmener sur ces nouvelles voies au Gros Cerveau Nord, afin de partager tout simplement un bout de corde, juste pour l’émerveillement, …, et puis ça n’a pas pu se faire, …, et maintenant je ne risque plus d’avoir une nouvelle chance (…faut jamais remettre au lendemain, je le sais pourtant !) ! S’il a regrets aujourd’hui pour moi, ce dont je suis certain maintenant, c’est que j’irai faire sa dernière voie équipée là-bas, dès les premiers jours de l’été, en hommage à lui bien sûr… ! Merci à toi, pour tout ce que tu as pu faire, pour notre plus grand plaisir ! J’suis pas prêt à t’oublier ! Repose en paix dans notre Destel !


Commentaires

Statistiques

Visites

65 aujourd'hui
77 hier
160938 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés