Montagnes de Toulon / Cimaï : La Philomène

mercredi 30 mars 2016
richard

- Altitude maximale : 350m

- Dénivelé total : 130m

- Dénivelé des difficultés : 90m

- Cotation globale : D+ [5c/5c]

- Cotation des longueurs : L1 : 4b, L2 : 5b, L3 : 5c, L4 : 5c (On ne négocie pas les cotations au Cimaï !).

- Qualité de l’équipement en place : Equipement excellent (scellements), mais pas toujours rapproché ! Coinceurs très utiles sur la fin de L4 (#0,5, #1 et #2).

- Bibliographie : Escalades autour de Toulon - Tome 1 - 2004

- Récit de la sortie : Retour sur cette falaise du Cimaï, véritable monument historique de l’escalade, où ce sont succédés, au fil des décennies, des grimpeurs passionnés et très actifs, qui ont ouvert de nombreux itinéraires, le plus souvent très élitistes, et majoritairement extrêmement difficiles. La raideur générale de la falaise ainsi que la compacité de son calcaire, lui donne, en effet, un tels caractère qu’il est difficile de trouver des voies "abordables" dans mon modeste niveau. C’est donc naturellement que nous nous orienterons vers cette voie historique ouverte par Pierre Frasse dans les années 50, mais aux cotations de l’époque qui s’avèreront totalement surréalistes ! On l’aura donc compris : l’escalade est, en fait, très soutenue pour le niveau annoncé, plutôt située dans le 6a/6b, avec des styles d’escalade à l’ancienne : en clair, du vrai combat ! Elle est aérienne, continument athlétique, très technique et très variée en dalles, murs raides voire déversants et fissure-renfougne. Elle se déroule sur un superbe calcaire très coloré, magnifiquement sculpté de gouttes d’eau, picots, tafonis et comportant de belles concrétions. Descente en 2 rappels dans le voie « la Jean Bert ». Encore une bien belle pause autour de 12h00 (là sur ce coup, j’ai un peu abusé…),..., décidément, on ne s’en lasse pas !


Commentaires

Statistiques

Visites

54 aujourd'hui
131 hier
143238 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés