Montagnes de Toulon / Mont Faron (Face Nord) : Sens Interdit Ou Tonton Boubou

lundi 17 juillet 2017
richard

- Altitude maximale : 584m (Pylône du sommet du Mont Faron)

- Dénivelé total : 110m environ

- Dénivelé des difficultés : 110m environ

- Cotation globale : TD+ [6b/6b]

- Cotation des longueurs : L1 : 6a, L2 : 6a+, L3 : 5c, L4 : 6b.

- Qualité de l’équipement en place : Equipement solide (Scellements galvanisés), mais espacé.

- Bibliographie : Grimper autour de Toulon – Edition 2012.

- Récit de la sortie : Le lundi qui suit le 14 juillet est férié à la Seyne-sur-Mer, et je compte bien en profiter, d’autant plus que Théophile est dans les parages avec sa famille. Après avoir déposé les p’tits aventuriers à la gare de Toulon (ils vont s’éclater au parc Astérix pendant toute la semaine avec le CE de mon entreprise (moi, j’ai déjà donné chez Mickey en mai... !)), nous voilà de retour sur les vertigineuses falaises Nord du Mont Faron. J’ai toujours un peu d’appréhension avant de venir grimper ici sur cette « Grande Face », d’autant plus que je n’ai pas vraiment été rassuré après avoir visionné la vidéo d’"Oxygène" et la lecture de sa déclaration : « Les voies du Faron sensées être faciles ne sont jamais tout à fait simples. Il faut chercher et faire attention. Assez arboricole en L1, athlétique en L2, traversée en L3, finaud en L4 ». Tracée sur cette grande face Nord impressionnante il y a tout juste 20 ans par Christian Boutonné, cette voie propose une escalade aérienne, ardue, et engagée, voire exposée dans L1. J’ai été surpris de l’engagement de la voie vis-à-vis de son équipement assez aéré, et qui nécessite un certain mental pour avancer au-dessus des points, même dans les difficultés. Par respect pour l’ouvreur et des cotations réputés sèches de cette paroi, je ne modifierai pas les cotations, ..., mais nous aurions pu afficher au moins une lettre de plus à chaque longueur en comparaison à ce qui se fait plus classiquement. Ici, on est bien loin des cotations commerciales que l’on peut rencontrer très couramment aujourd’hui, qui rassure surtout l’égo et permet de s’enorgueillir par des cotations affriolantes !,..., ici, c’est de la grimpe, de la vraie, et à aborder en tout humilité ... ! D’ailleurs, je ne réussirai pas à faire une seule longueur en tête, calmé par mon but dans L1, beaucoup trop engagée pour moi et dans un niveau technique maximum pour moi, et je ne parle même pas de la dernière longueur.... ! Théo qui est dans le 7a, n’a pas du tout, mais alors pas du tout randonné. Une voie d’un autre temps donc, où les grimpeurs engageaient et grimpaient fort…


Commentaires

Statistiques

Visites

53 aujourd'hui
136 hier
143480 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés