Vercors / Saoû, Aiguille De La Tour : Saharaouioui

samedi 3 novembre 2018
richard

- Altitude maximale : 510m

- Dénivelé total : 200mm

- Dénivelé des difficultés : 110m

- Cotation globale : TD- [6a+/6a]

- Cotation des longueurs : L1 : 5c+, L2 : 6a+, L3 : 5c.

- Qualité de l’équipement en place : Equipement présent (Goujons inox), très éloigné rendant l’escalade engagé. Coinceurs utiles : 0,5 ; 0, 75 et 1.

- Bibliographie : Escalades à Saoû, les trois becs et ses environs – 2017

- Récit de la sortie : Voie superbe, cadre somptueux, ambiance provençale assurée, magnifiée par des couleurs d’automne superbes : mais quelle belle surprise cette petite escapade à Saoû ! Car aujourd’hui, il est question de grimper sur l’aiguille de la Tour, bastion rocheux situé juste au-dessus du village, et sur lequel a été tracée cette voie parcourant ses lignes de faiblesses. Ouverte en 1989 par D. Benoit et JY Zann, elle propose une très belle escalade, soutenue et très variée en dalle (L1), fissure-cheminée (L2) et dièdre parfait (L3). Elle est particulièrement athlétique (dülfer et coincements) dans L2. Le calcaire est superbement coloré et plutôt solide, contrairement aux première impressions. Descente en 2 rappels dans la voie « vent de sable ».


Commentaires

Logo de Joel Berger-By
mercredi 7 novembre 2018 à 11h28 - par  Joel Berger-By

Hello Richard !
Je vois que tu es allé dans mon beau pays de coeur et que tu as pu voir toutes les belles couleurs de l’automne de la Drôme !
J’ai de la famille là-bas et j’ai grimpé à Saou ainsi qu’aux Trois becs et autres sites !!!!
Va faire la voie des Parisiens à la Pelle ou faire à Archiane la voie que je rêve de faire :"Les fruits de la patience"
On devient vite amoureux et accro à ce pays ou j’ai passé une partie de mon enfance !!!
Quand j’ai grimpé la face de la Pelle et quand je suis arrivé au top en tête j’ai quand même versé ma larme !!!
Depuis le petit âge de 4 ans ou l’on se rend compte des choses j’observais cette face depuis le village de Saillans.
J’ai grimpé La Pelle en 1987 il me semble, et cela m’a fait une grande émotion d’être arrivé en haut et de voir le village en bas !!!
Merci pour tes photos qui raviront ma journée trop enfermée au bureau !
Bien cordialement Joêl

Logo de richard
jeudi 8 novembre 2018 à 13h24 - par  richard

Salut Joël,
Ton récit très émouvant me touche, …, mais comment pourrait-il être autrement ? |-) Cette Drôme Provençale est décidément très authentique (certainement davantage que les régions plus au Sud…) et très attachante. Je ne connais finalement pas très bien cette région du Vercors, mais c’est sûr on reviendra … nous avons été séduits ! B-) Pour te rassurer, tu n’es pas le seul à être enfermé dans un bureau… mais faut voir le verre à demi-plein ! :-)
Amicalement,
Richard

Statistiques

Visites

4 aujourd'hui
79 hier
176322 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés