Montagnes de Toulon / Cimaï : Le Syndrome Chinois

mercredi 12 février 2020
richard

- Altitude maximale : 350m

- Dénivelé total : 130m

- Dénivelé des difficultés : 80m

- Cotation globale : ED- [6c+/6c]

- Cotation des longueurs : L1 : 6c+, L2 : 6c+, L3 : 6b+.

- Qualité de l’équipement en place : Equipement excellent (scellements) dans L1 et L3, un peu de tout dans L3 (Pitons, cordelette, plaquettes rouillées,… ).

- Bibliographie : Escalades autour de Toulon - Tome 1 - 2004

- Récit de la sortie : En cette superbe journée d’hiver, retour sur la mythique falaise du Cimaï, pour parcourir cette voie ouverte en 1984 par Hubert Martin. Elle propose une escalade intéressante, esthétique et variée en fissure déversante, dalles raides, petit surplomb. Elle est plutôt difficile, technique et soutenue : bien souvent, il faut être précis sur les pieds, en adhérence comme en grattonnage, et tirer sur les doigts. Elle se déroule sur un calcaire de toute beauté, très coloré, compact et magnifiquement sculpté de gouttes d’eau, trous, picots ... Descente en 2 rappels dans la voie. Le rééquipement de cette voie (L1 et L2) n’a pas modifié, à priori, son caractère d’ouverture, proposant ainsi un petit engagement à l’escalade. L’équipement est certes solide, mais loin d’être surabondant : il faut grimper entre les points, même dans les difficultés ... on trouve dans L3, pitons, cordelette et plaquettes artisanales d’époque (en plus ou moins bon état) … dommage, cette ligne mérite bien mieux que ça quand même … parce que l’escalade est superbe !


Commentaires

Statistiques

Visites

6 aujourd'hui
76 hier
256664 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés