Ecrins / Travers Du Pelvoux : Et On Tuera Tous Les Affreux

dimanche 28 juillet 2013
richard

- Altitude maximale : 1950m

- Dénivelé total : 450m

- Longueur des difficultés : 400m

- Cotation globale : D+ [6a/5c]

- Cotation des longueurs : L1 : 5c, L2 : 5c, L3 : 4c, L4 : 5c+, L5 : 5c+, L6 : 5b, L7 : 5c+, L8 : 6a, L9 : 5c, L10 : 5b+, L11 : 5c.

- Qualité de l’équipement en place : Excellent équipement (Goujons).

- Bibliographie  : Escalade plaisir – Alpes du Sud, Provence – Hervé Galley – 2007 – Editions Olizane.

- Récit de la sortie  : Ailefroide n’est résolument plus seulement le lieu de passage incontournable des Alpinistes en quête des hauts sommets des Ecrins. Situé sur la route en cul-de-sac, enneigée l’hiver, qui s’enfonce au cœur des Ecrins, ce petit hameau est devenu, depuis une décennie, un lieu réputé pour l’escalade sportive en granit grâce à des guides locaux bien sûr, mais surtout à Gérard Fiaschi et Jean-Michel Cambon qui ont exploité le potentiel des parois de vallée en créant une multitude d’itinéraires d’escalade le plus souvent magnifiques et très bien équipés. Après une bonne soirée chez nos copains Alexis et Sophie à Puy Saint Vincent, c’est vraiment avec plaisir que nous remontons à Ailefroide pour parcourir cette belle ligne proposant une escalade très homogène et très variée en dalles et ressauts raides, toujours agréable et sans être athlétique. Une bien belle réussite Jean-Michel Cambon qui se déroule sur un excellent granit et assez travaillé. Descente à pied par la fameuse « Vire d’Ailefroide », ligne de faiblesse oblique dans la paroi des Travers du Pelvoux, peu difficile, mais exposée par endroits (quelques pas de 3a), et qui présente surtout l’avantage d’être bien plus rapide que la descente en rappel pour retourner à Ailefroide.


Commentaires

Statistiques

Visites

0 aujourd'hui
62 hier
178168 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés