Montagnes de Toulon / Gorges Du Destel : Ave Caesar ascensuri te salutant

dimanche 29 mai 2016
richard

- Altitude maximale : 324m environ

- Dénivelé total : 250m environ

- Dénivelé des difficultés : 170m environ

- Cotation globale : D [5c/5b]

- Cotation des longueurs : L1 : 5b, L2 : 4a, L3 : 4b, L4 : 5b, L5 : 5c, L6 : 3a, L7 : 3a.

- Qualité de l’équipement en place : Equipement excellent (Goujons inox).

- Bibliographie : -

- Récit de la sortie : Après le gros orage du matin et un repas gargantuesque digne de la fête des mères, retour dans ce secteur calme et sauvage des gorges du Destel pour parcourir cette superbe voie ouverte l’an passé par Jean-Pierre Hermitte. Son itinéraire ne manque pas d’originalité car il traverse sous des parois colorées, lisses et déversantes, après une longueur en dièdre plus classique, et avant de traverser un énorme trou dans la falaise, pour finir tout là-haut, au sommet du château du diable ! L’escalade est peu soutenue certes, mais vraiment ludique, esthétique et assez variée en dalle, dièdre, boyau, traversée, arête. Le calcaire gris est généralement très correct (grâce à un important travail de nettoyage), très adhérent, et magnifiquement coloré. Un grand merci à l’ouvreur donc pour avoir équipé cette très belle voie, car c’est peut-être, à mon sens, la plus belle des gorges du Destel dans ce niveau de difficulté ! Indéniablement généreux, passionné et très actif quand il s’agit de nouvelles ouvertures, il a passé beaucoup de temps dans ce secteur, l’année passée, retranché dans les antres du diable, pour trouver les meilleurs cheminements des 3 voies qu’il a tracées ici. Qu’il reçoive ici toute ma gratitude ! Descente, cette fois-ci, vers l’Est par une sente qui ramène en versant Nord du château du Diable afin de découvrir les extraordinaires grottes du diable (avec ses arches interférentes) et franchir l’arche naturelle. Une superbe journée donc, avec de bien belles trouvailles et un bien beau « profitage » entre père et fils !


Commentaires

Logo de Raph
samedi 20 juin 2020 à 23h41 - par  Raph

Bonjour Richard,

Quand vous aviez fait cette voie, à la sortie du boyaux, un bloc de roche pendouille accroché par un anneau de corde à un maillon rapide lui même sur un spit.
Était-ce présent lors de votre passage ? S’agit-il d’une œuvre d’art ? Ou d’une évolution de la falaise...

A part ça, très belle randonnée verticale, merci pour les infos !

Raph & Ju.

Logo de richard
lundi 6 juillet 2020 à 21h13 - par  richard

Et Bonsoir Raph et Ju,
Jean-Pierre avait l’habitude de façonner quelques objets qu’il dissimulait dans ses voies … et ce « bloc de roche qui pendouille accroché par un anneau de corde à un maillon rapide » en fait parti et était présent lors de notre passage il y a 4 ans.
Les hommes passent, vivent, construisent, laissent des traces de leurs passages, puis meurent … à nous, encore vivant, de penser à eux pour tout ce qu’ils ont bien pu faire de beau et de bon pour les autres, et de leur rendre hommage.
Bonne soirée,
Richard

Statistiques

Visites

48 aujourd'hui
105 hier
242253 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés